actualités

Fanny Azzuro revient dans le Luberon déployer pour nous les multiples facettes de son talent. Elle a fait une découverte majeure : Beethoven a confié à Ravel et Rachmaninov son héritage, tel qu’il se lit entre les lignes de ses dernières sonates — la 109 notamment. Révolutionnaire, médiateur entre le ciel et la terre, l’auteur de la Symphonie n° 9 place l’humain au centre de sa musique. N’est-ce pas ce qu’exprime Ravel dans ses Miroirs, dédiés à ses amis, où il retrouve une sensibilité harmonique digne de son aïeul ? Rachmaninov le post-romantique, lui, a tout compris du maître quand, dans ses Préludes, il passe du drame à la félicité ou du récit onirique à la brutalité du propos.
Merci au conservatoire du Pays d’Apt Luberon de nous permettre d’être les témoins de cette saisissante transmission successorale.

Réservations indispensables auprès des Musicales du Luberon au 04 90 72 68 53. + d’informations en cliquant sur le visuel ci-dessous.